En calculant 20 jours de travail par mois , le chiffre d’affaires mensuel des hypnothérapeutes varie statistiquement entre 4 000 à 8 000€ (Pour certains ces chiffres sont fortement revus à la baisse).

Mais ce n’est pas ce que le thérapeute conserve pour lui.

En effet il faut déduire :

la TVA – 20% pour la France (selon le statut utilisé)
les charges sociales
les impôts
les frais de comptabilité et de secrétariat
la location du cabinet
les aménagements pour l’accueil du public
les équipements, machines, ordinateurs
les frais bancaires, les assurances
les démarches de formations
les frais de publicité (petites annonces…)
De plus les demandes de consultation  sont variables.

Certain patients annulent au dernier moment.

Le thérapeute n’a pas de congés payés, ni de jours fériés payés .

En déduisant toutes ses charges, un thérapeute peut espérer qu’il lui reste 2 000 € nets (par mois).

Les praticiens de santé alternative sont des personnes qui ont un esprit d’entrepreneur. Outre les risques financiers Il y a aussi des risques juridiques – venant des autorités, des patients, des proches du patients.

L’hypnothérapeute est un praticien qui doit allier abnégation, perspicacité et déontologie.

 


1 commentaire

Fatima Benfriha · 11 juillet 2018 à 19 h 39 min

Il me semble que le lieu géographique à son importance aussi. Merci pour ces infos.

Laisser un commentaire